Objectifs du M.N.U.

LES OBJECTIFS DU MODELE DES NATIONS UNIES 
 
Des questions d’ampleur internationale sont discutées pendant les MNU. Chaque délégué doit être capable de transmettre en un temps très court la position de son pays ou de son organisation. Cela implique qu’il possède une connaissance suffisante des questions à débattre et des règles diplomatiques.
 
1. Les MNU et les aptitudes au débat
 
Aptitudes requises avant la conférence :
  • Lire et se documenter sur le pays ou l’organisation représenté(e) et rechercher les sujets de la conférence.
  • Connaître la position politique du pays ou de l’organisation représenté(e) et savoir la reformuler par écrit.
  • Élaborer des solutions aux problèmes sous la forme de projets de résolutions qui constitueront une base à la négociation et au débat.
  • Parler en public et se familiariser avec le formalisme du débat.
  • Aptitudes requises pendant la conférence :
  • Aborder un problème et en définir les tenants et aboutissants.
  • Préférer la négociation à la confrontation.
  • Œuvrer pour la conciliation et non la condamnation.
  • Négocier et faire la médiation entre les parties concernées par des problèmes communs mais dont les interprétations et les solutions proposées divergent.
  • Rechercher des décisions consensuelles.
 
2. Les MNU comme valeur pédagogique
 
La valeur pédagogique de cet exercice est difficile à décrire et impossible à mesurer. Chacun en retire ce qu’il a bien voulu y apporter. L’individu, seul, peut évaluer si le programme lui a permis de mûrir intellectuellement et de grandir en sagesse. Dans cet apprentissage, de nombreuses compétences sont exigées, mais peu d’entre elles sont plus importantes que celle d’exercer une pensée critique. Au sommet des enseignements pédagogiques, se trouvent l’assimilation, par les lycéens, de principes fondamentaux et une profonde compréhension de la diplomatie.
 
3. Les MNU dans le cursus scolaire
 
Les enseignants de nombreuses disciplines (Histoire, Géographie, Lettres, Sciences, Sciences économiques et sociales) peuvent enseigner dans le cadre de leurs programmes, trois aptitudes indispensables pour former de bons délégués aux MNU en particulier : 
  • La compréhension d‘un sujet : Dans le contexte des MNU, il est généralement exprimé en termes généraux, c’est pourquoi les contours du sujet doivent être tracés et les modalités définies. L’élève utilise toutes ses connaissances et peut s’appuyer sur des documents qu’il a trouvés.
  • La capacité à communiquer : Chaque élève doit être capable de négocier, d’entreprendre les démarches du débat informel, de défendre un cas dans un langage formel ou informel. Il doit aussi rechercher la coopération, à travers le consensus plutôt que la confrontation et les conflits.
  • Le raisonnement individuel : Le délégué MNU doit être capable, sur un sujet particulier en discussion, de tirer des conclusions et de prendre des décisions basées sur sa connaissance de la politique de sa délégation. Il doit le faire dans un contexte de relations internationales et sur la base d’objections ou de preuves qui lui ont été présentées. C’est pourquoi sa liberté d’agir est réduite.
 
4. Les MNU comme apprentissage de la vie
 
Un débat doit être une négociation au cours de laquelle chaque partie engagée recherche des solutions favorables à tous. Chaque partie doit travailler avec une bonne connaissance du sujet sans toutefois avoir écrit, au préalable, le scénario de la négociation. Le délégué doit être capable :
  • de répondre rapidement aux questions posées et d’évaluer les propositions formulées, développant ainsi sa propre pensée ; 
  • de rechercher et d’obtenir le soutien d’autres délégués afin de défendre son projet de  résolution, c’est ce qu’on appelle le travail du lobbying.